La dematerialisation

Imprimer

La dématérialisation : une histoire de l’humanité

On pourrait penser que le concept de dématérialisation est né avec celui de développement durable. Effectivement, de nos jours, le discours est clair, on dématérialise pour la planète, on dématérialise pour tendre vers le « zéro papier », on dématérialise pour moins polluer.

Pourtant, aussi loin que l’on remonte dans le temps, on se rend compte que l’homme, a toujours cherché à simplifier son quotidien tout en en faisant profiter ses congénères. Pour cela, il a eu souvent recourt à des solutions plus ou moins complexes qui avaient pour but essentiel de simplifier et d’améliorer la vie quotidienne des individus.

 

Au fil du temps, la dématérialisation s’est présentée sous de très nombreuses formes :

- La naissance de l’écriture, premier outil de la dématérialisation
- Le passage du troc à l’échange de monnaie. Le troc est peut-être la première forme de dématérialisation né de l’intelligence de l’homme et l’on peut penser qu’il a commencé à se développer dès que l’un d’entre eux a compris qu'il pouvait échanger une pointe de silex contre un poisson pêché sans avoir besoin d’aller le pêcher lui-même.
- La dématérialisation de l’argent, moyen de paiement devenu virtuel
- L’invention du télégraphe pour réduire les déplacements. C’est ainsi que la lettre qu’il fallait poster et qui mettait plusieurs jours à arriver, va devenir un simple appel téléphonique
- L’invention de la photographie : Avec elle, naît la copie dématérialisée d’un instant de vie que l’on pourra conserver, consulter à sa guise et passer aux générations futures.
- Le fax à l’origine de la dématérialisation du courrier
- Le minitel, premier services de recherche et d’interrogation à la française
- Le boulier : on imagine la progression pour les commerçants qui ne comptaient que sur leurs doigts.  
- Le passage du boulier à la machine à calculer, puis à l’ordinateur, puis au micro-ordinateur
- Et enfin internet symbole planétaire de la dématérialisation.

C’est ce qui a permit à l’humanité de faire les avancées que l’on connaît, avec plus ou moins de bonheur, sans savoir qu’un jour on adopterait une expression difficile à prononcer : la dématérialisation.

Retour