JustHR

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil

Les nouvelles technologies au service des salariés, l’émergence puis l’utilisation courante du libre service pour l’autogestion des employés, la responsabilisation individuelle accrue des collaborateurs grâce au libre service et l’accès à l’information, ont favorisé le développement de nouveaux processus de gestion des ressources humaines. Ces technologies  ont transformé la  relation des salariés et leur gestion personnelle au sein de leur entreprise.

Cette réalité est de mise dans de nombreuses d’entreprises et déjà ces processus opérationnels sont courants et optimisés dans leur gestion interne.

Allons un pas plus loin ! et demain ?

Imaginons demain la relation de l’entreprise et sa DRH avec ses salariés. Les entreprises ont développé la notion du  « Business to Employee » - l’activité d’une entreprise vis-à-vis de ses collaborateurs, comme  le décrit l’auteur de cet ouvrage. Ce concept pourrait  évoluer vers la notion de « Services to Employee » : De nouveaux services proposés par une entreprise à ses salariés.  Il s’agirait de services, dépassant le cœur de métier de l’entreprise et des fonctions Ressources Humaines,  qui sont mis à disposition de l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise pour apporter plus de confort, plus d’avantages  et qui seraient un facteur d’attractivité pour l’entreprise. Ces nouveaux services à la personne seraient directement accessibles à partir du poste de travail grâce aux nouvelles technologies (Internet, Portail et Libre Services) et à une politique de gestion des ressources humaines ambitieuse. Ces services seraient fournis par des partenaires de l’entreprise (institutions financières et autres organismes financiers). Cette science-fiction est  la projection d’une réalité inéluctable, à un horizon très court, qui va frapper le modèle de gestion des ressources humaines de nos entreprises: le choc démographique.

Les entreprises pourraient voir leur rôle social évoluer et se renforcer. Elles deviendraient des structures en mesure de proposer à leurs salariés de nouveaux services aux personnes telles que des produits de retraites, de couvertures sociales, des assurances de toutes sortes, des produits financiers mais aussi tout en ensemble d’autres services pratiques, des facilités de réservations, etc. Les entreprises mettraient en place un cadre opérationnel pour informer et sensibiliser leurs salariés à la nécessité de souscrire de nouveaux services pour palier à l’incertitude de leur avenir financier que de grandes institutions ne garantissent plus du fait du déséquilibre démographique à venir.  Le portail de la Direction des Ressources Humaines ne serait plus uniquement une fenêtre pour accéder aux informations nécessaires aux bonnes pratiques de  gestion courante des fonctions RH (le recrutement, la formation, les règles de gestion interne, les politiques de mobilités, le dossier personnel de chaque collaborateur, les demandes de mutations,..).Il deviendrait un véritable portail d’accès à des services dépassant le cadre strict de la gestion interne des Ressources humaines. Il étendrait ainsi  le rôle social de l’entreprise. Nous entrerions dans l’ère des nouveaux Services aux Employés : « StoE »

Ces services constitueraient un facteur d’attractivité de l’entreprise. Face au choc démographique, les entreprises vont être confrontées à un double enjeu : attirer les talents dans leur organisation, et garder les compétences très convoitées par leurs concurrents.

Les services aux personnes feront parties intégrantes de la politique de gestion des Ressources Humaines au même titre que la gestion des carrières et de compétences, la formation, la rémunération, le développement et perspectives d’évolution…

Ces nouvelles technologies au service des salariés seront encore plus, un vecteur de promotion et d’accès à de  nouveaux services que les entreprises se devront de fournir à leurs salariés dans le cadre de leur stratégie de gestion des ressources humaines.

 Et si demain était déjà aujourd’hui !

© Marc Garrido 2005 (Président HR Access Solutions France)

 

 

 

Une activité de conseil

Glossaire

Flux RSS

Aucun URL de fil RSS fourni


Newsflash

A un moment ou à un autre, on n’est tous amené à faire de l’urbanisation, soit parce que le système a évolué de manière anarchique, soit parce que sa croissance n’a pas été maîtrisée. Et, pour faire un rapprochement avec le secteur du bâtiment et des travaux publics, il est parfois nécessaire d’utiliser le « bulldozer » pour rénover le système.